Faire de l’escalade de bloc comment ça fonctionne ?

Le bloc est considéré comme un type d’escalade très prisé aujourd’hui. Il se pratique sur des parois de faible hauteur, notamment inférieure à 5m. Le déroulement de cette activité peut se faire à l’extérieur sur des blocs rocheux naturels. Il est également possible de pratiquer ce sport en salle, notamment sur des structures artificielles. Comment fonctionne l’escalade de bloc ?

Comment pratiquer l’escalade de blocs ?

De prime abord, sachez que le bloc se présente comme un ensemble de prises d’une même couleur sur le mur d’escalade. Il constitue en général un itinéraire précis à réaliser. En grimpant un bloc, vous exécutez indirectement une séance courte de mouvements. Ce dernier nécessite puissance, force et dynamique.

Les personnes qui souhaitent démarrer une escalade de blocs dans une salle d’escalade à Orleans doivent connaître quelques astuces importantes. En effet, il faut veiller à ce que ses pieds et ses mains soient placés sur les prises. Il s’agit notamment de celles qui ont été marquées par les scotchs de couleur du bloc. Le principe à ce niveau est particulièrement simple, c’est-à-dire deux prises de pieds et deux prise de main. Par contre, il peut arriver qu’il manque un scotch. Face à une telle situation, sachez automatiquement que cela indique qu’un des deux pieds ou des deux mains ne peut pas s’appuyer sur le mur.

Si vous trouvez un scotch à mi-parcours, sachez que cela indique « la zone ». Cette dernière signifie que la difficulté se situe à peu près à mi-parcours du bloc. Pendant les compétitions, « touchez la zone » vous permettra d’engranger une partie des points. Les 2 scotchs finaux signifiés « le top ». Il s’agit notamment de la fin de l’itinéraire.

Par ailleurs, sachez que les blocs se grimpent uniquement sur une couleur. Pendant la progression, il est tout à fait possible de se servir de toutes les prises de la couleur de votre bloc. Il en est de même lorsqu’il se situe que le mur, sans pour autant négliger l’ensemble des volumes de couleur bois ou grise fixés sur la structure. Pendant le déroulement de la partie, il est particulièrement déconseillé de toucher les zones matérialisées par des scotchs noirs, à moins que cela fasse partie de votre compétition.

Quels sont les différents niveaux de difficulté de ce sport ?

Que ce soit en extérieur ou en salle, l’escalade de bloc possède une cotation. Cette dernière indique le niveau de difficulté qui est généralement matérialisé par une couleur spécifique. Dans la plupart des cas, les niveaux de difficulté varient du 4A au 8A+. Cependant, sachez qu’il est pratiquement impossible d’appliquer strictement les cotations en extérieur dans les salles indoor. Dans chaque salle, vous découvrirez leur propre déclinaison et variante. Dans la règle générale, voici les 8 niveaux de difficulté de l’escalade de blocs :

  1. Blanc : baby/junior
  2. Jaune : débutant, facile, échauffe
  3. Orange : moyen
  4. Vert : moyen +
  5. Bleu : fort
  6. Rouge : très fort
  7. Noir : difficile
  8. Violet : extrêmement difficile

Par ailleurs, sachez que les ouvertures peuvent être modifiées à n’importe quel moment. Cela dépend fortement des ouvreurs professionnels. Une telle pratique est faite dans le but de diversifier les itinéraires afin qu’ils puissent s’adapter au niveau de chacun. Quel que soit votre niveau dans ce secteur d’activité, vous y trouverez votre compte.

Related Posts