Euro 2024 : les Bleus dans le groupe de la mort avec les Pays-Bas

Pour l’Euro 2024, qui se déroulera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet, l’équipe de France connaît désormais ses adversaires. Les Bleus ont hérité du groupe D, avec l’Autriche, les Pays-Bas et un barragiste à déterminer. Un groupe difficile, qui promet des affiches de haut niveau. Comment les champions du monde en titre vont-ils aborder cette compétition ? Quels sont les points forts et les points faibles de leurs adversaires ? 

L’Autriche, un outsider à ne pas sous-estimer 

L’Autriche est le premier adversaire des Bleus, le 15 juin à Munich. Les Autrichiens ont terminé deuxièmes de leur groupe de qualification, derrière la Pologne et devant la Macédoine du Nord. Ils ont marqué 19 buts et encaissé 9 en 10 matchs. Ils comptent dans leurs rangs des joueurs de qualité, comme David Alaba, le polyvalent défenseur du Bayern Munich, ou Marcel Sabitzer, le milieu offensif du RB Leipzig. 

Avez-vous vu cela : Quel est le record du monde du 100 m ?

Cette équipe a également des atouts sur le plan physique, avec des joueurs solides et athlétiques. Elle peut poser des problèmes à la France, qui devra se méfier de son envie et de sa combativité. Toutefois, l’équipe d’Autriche n’a jamais dépassé les huitièmes de finale d’un Euro, mais elle espère créer la surprise en 2024. Suivez les informations sur cette compétition en retrouvant l’actu sur webfootballclub

Les Pays-Bas, le rival historique des Bleus 

Les Pays-Bas sont le rival historique des Bleus, avec qui ils se sont affrontés à 28 reprises, pour 13 victoires françaises, 5 nuls et 10 défaites. Leur dernier duel remonte au 16 novembre 2018, avec une victoire néerlandaise 2-0 à Rotterdam. Ils sont le deuxième adversaire des Bleus, le 20 juin à Berlin. Les Néerlandais ont terminé premiers de leur groupe de qualification, devant l’Allemagne et la Biélorussie. Ils ont marqué 24 buts et encaissé 7 en 8 matchs. 

Lire également : Quel est le marathon le plus roulant ?

L’équipe a joué un jeu offensif et spectaculaire, basé sur la possession et le pressing. Elle est capable de rivaliser avec les meilleures équipes du monde, comme ils l’ont montré en Ligue des nations. Les Pays-Bas ont remporté l’Euro en 1988, et ont été finalistes en 1976 et 2000. En 2024, ils visent à nouveau le titre.

Le barragiste, une inconnue à éclaircir

Le barragiste est le troisième et dernier adversaire des Bleus, le 25 juin à Cologne. Il s’agit d’une des quatre équipes issues des barrages, qui auront lieu en mars 2024. Les quatre barragistes potentiels sont :

  • La Turquie, 
  • La Suède, 
  • La Serbie,
  • Et la Slovaquie. 

La Turquie est la plus redoutable de ces équipes, avec des joueurs comme Burak Yilmaz, le buteur du LOSC, ou Hakan Calhanoglu, le meneur de jeu du Milan AC. Elle a terminé deuxième de son groupe de qualification, derrière la France et devant l’Islande. Elle a battu les Bleus 2-0 à Konya, et fait match nul 1-1 à Paris. Mais il y a aussi la Suède qu’on peut qualifier d’équipe solide et disciplinée. Elle s’appuie sur son leader Zlatan Ibrahimovic, le vétéran de 42 ans qui fait encore des miracles. La Suède a terminé troisième de son groupe de qualification, derrière l’Espagne et la Norvège.

CATEGORIES:

Actu